Les sommets vosgiens sont de vastes terrains de jeux pour les sports de pleine nature comme les randonnées. Ces étendues montagneuses sont également propices à de nombreuses activités sportives, en particulier les sports d’hiver, dont le ski, les randonnées en raquettes ou le snowboard. Le département compte d’ailleurs de nombreuses stations de ski, parmi lesquels de grands domaines de renoms, mais aussi des stations à taille humaine où il fait bon de skier avec des enfants. Les visiteurs apprécient par ailleurs arpenter les pics ronds et verts vosgiens pendant leur séjour en camping ouvert toute l’année, des sommets qui leur donnent un sentiment de paix et de liberté, à l’image de Hohneck, le toit des Vosges.

Hohneck, le plus haut sommet des Vosges

Le sommet culmine à 1 364 mètres d’altitude. Autant dire que la montée est un véritable exploit qui excite sportifs et aventuriers, et plus largement, les amoureux des montagnes. La randonnée est particulièrement physique. Mais surtout, il s’agit de la plus grande randonnée des sommets des Vosges. Le parcours va en effet de Maastricht à Nice, et passe par Nice, les Ardennes, le Jura et les Alpes.Si la plupart des randonnées emprunter le GR5, les plus téméraires, en quête de sensations fortes, affronteront les parois rocheuses de Hohneck.

Les visiteurs sont également nombreux à s’intéresser au Grand Ballon, le plus haut sommet du parc naturel régional des Vosges, culminant à 1 424 mètres d’altitude. L’une des meilleures façons de découvrir les trésors de la région, à commencer par ceux du parc régional, est en tout cas de séjourner dans un camping – pour profiter d’activités ou d’hébergements à moindre coût, aussi pour éviter la forte affluence touristique estivale ou hivernale, il est possible de trouver aisément un camping ouvert toute l’année, y compris dans des destinations phares comme La Bresse ou Gérardmer ; la visite hors-saison est d’autant plus pertinente que tout le territoire vosgien reste animé – grâce notamment aux nombreuses activités de pleine nature ou sportives – tout au long de l’année.

Les itinéraires pour découvrir les Vosges

Tout le monde, y compris parmi celles et ceux qui visitent la région pour la première fois, connaît la route des Crête. Long de 88 km, ce parcours jouit d’un emplacement stratégique, reliant les principaux sommets et cols du parc naturel régional des Vosges, du nord au sud ; c’est ce qui explique d’ailleurs son incroyable notoriété. L’itinéraire permet d’admirer une succession de pics ronds, des villages et de magnifiques lacs aux eaux turquoise.

Le sentier des Roches attire également de nombreux vacanciers. Les amoureux de la nature trouvent leur bonheur sur ce parcours. Familles, couples ou groupes d’amis longent des ravins profonds, des prés verdoyants et de majestueuses falaises. Des escaliers, des ponts, des rails et des câbles ont été installés pour assurer la sécurité des randonneurs les passages difficiles.

Si les sommets sont emblématiques des paysages vosgiens, les visiteurs ont également la chance de découvrir toute une série de plaines herbeuses ou marécageuses. Le décor est notamment sublimé par le Tanet Gazon du Faing, où l’on traverse de vastes praires et découvre une faune et une flore extraordinaires.